Divers – 2 avril 2021

Dr Joseph Sonnabend décédé

Né dans ce qui était alors la Rhodésie, Sonnabend est devenu médecin et chercheur en médecine, et il a travaillé avec des lauréats du prix Nobel en Angleterre sur la virologie et l'immunologie. En 1969, il est venu à New York et a continué à être actif dans la recherche. Gay lui-même, il s'est engagé comme bénévole dans le Gay Men's Health Project de Greenwich Village. Au début des années 1980, le Dr Sonnabend est devenu l'une des figures les plus importantes de la lutte contre le sida, bien que l'une des moins reconnues. "Les autres médecins qui traitaient le sida n'avaient ni l'expérience de la recherche ni l'instinct", a-t-il déclaré en 1998 à POZ, un magazine destiné aux personnes séropositives, "et les chercheurs universitaires - les meilleurs immunologistes, virologistes, etc. qui avaient l'expertise nécessaire n'avaient pas les patients. J'avais à la fois le contexte et les patients."

L'une de ses caractéristiques en tant que clinicien était son dévouement envers les patients, faisant des visites à domicile au milieu de la nuit et des appels téléphoniques à toute heure. "De nombreuses figures de l'épidémie de sida ont apporté leur contribution, souvent limitée à un ou deux services", a déclaré dans un courriel Gregg Gonsalves, épidémiologiste à la Yale School of Public Health et ancien patient du Dr Sonnabend. "Mais Joe a joué un rôle central dans ces premières années, de tant de façons différentes, dans la recherche, les soins cliniques, la politique et le militantisme."

Sonnabend April 2021

Dr Sonnabend, à droite, en 1983 avec Michael Callen, un militant du sida, et le Dr Mathilde Krim. En 1983, les trois hommes ont fondé la AIDS Medical Foundation, le tout premier groupe de recherche sur le sida (appelé plus tard Foundation for AIDS Research, amfAR)

 

Le Dr Sonnabend a rendu visite au Dr Gonsalves dans son appartement du East Village pour lui annoncer en personne qu'il était séropositif. "Il rendait visite à ses patients lorsqu'ils avaient le plus besoin de lui", a déclaré Gonsalves, "même sur leur lit de mort".

Son petit cabinet était toujours bondé de patients, en partie parce qu'il prenait beaucoup de temps avec chacun d'eux, et en retour, eux le protégeaient en retour. "Les patients dans la salle d'attente réorganisaient parfois l'ordre de leurs visites avec Joe, en fonction de notre évaluation commune de qui devait le voir en premier", écrit Sean Strub dans POZ. "Ceux d'entre nous qui avait une assurance lui rappelait de facturer. Ceux qui n'avaient pas d'assurance aidaient souvent dans son bureau, lui préparaient le dîner ou faisaient du bénévolat dans les organisations fondées par Joe." Sonnabend a été l'un des fondateurs de la Fondation pour la recherche sur le sida, l'une des plus grandes fondations du monde dans le domaine du VIH/sida.

Sonnabend a été l'un des tout premiers chercheurs dans le domaine du sida, prenant en charge les coûts souvent lui-même. Il a été le pionnier de la recherche communautaire qui a permis aux médecins de premier recours de mener des essais cliniques plus rapidement que les chercheurs universitaires, car ils avaient moins d'obstacles bureaucratiques et moins de difficultés à recruter des patients. Joseph Sonnabend est décédé le 24 janvier dans un hôpital de Londres, où il vivait depuis 2005. Il avait 88 ans.

 

David Haerry / Mars 2021