Divers – 30 novembre 2017

Diagnostics de VIH stables, augmentation des autres infections sexuellement transmissibles

En 2016, les cas déclarés d’infections sexuellement transmissibles (IST) ont poursuivi leur progression. Par rapport à 2015, ils ont augmenté de 20 % pour la gonorrhée, de 15 % pour la syphilis et de 8 % pour les infections à chlamydia. En revanche, le nombre de cas de VIH est resté stable.

Safer sex check pour des recommandations personnalisées
Pour faire face à cette évolution, l’OFSP a adapté les règles du safer sex. La première règle reste la même: « Pénétration vaginale ou anale avec préservatif ». La deuxième règle est nouvelle: « Et parce que chacun(e) l’aime à sa façon : faites sans tarder votre safer sex check personnel sur www.lovelife.ch ». Le safer sex check donne des recommandations individualisées en fonction de sa propre sexualité. Ainsi, chacun peut s’informer facilement des mesures qu’il peut prendre pour se prémunir contre le VIH et les IST. Le questionnaire est anonyme.