Divers – 30 novembre 2017

Programme national VIH et autres infections sexuellement transmissibles prolongé

La lutte contre le VIH et les autres infections sexuellement transmissibles telles que la syphilis, la gonorrhée et la chlamydia sera poursuivie. Le Conseil fédéral a décidé lors de sa séance du 6 septembre 2017 de prolonger le Programme national VIH et autres infections sexuellement transmissibles (PNVI) de quatre années, de 2018 à 2021. Le PNVI vise à réduire le nombre de nouveaux cas de ces maladies et à minimiser les conséquences négatives pour la santé des personnes infectées.

Le PNVI comporte trois axes d’intervention. Le premier s’adresse à toutes les personnes vivant en Suisse, le deuxième aux personnes qui ont un risque accru d’être infectées par le VIH ou une autre infection sexuellement transmissible, comme par exemple des hommes ayant des rapports sexuels avec des homes, et le troisième aux personnes vivant avec le VIH.

Nombre de nouveaux cas de VIH stabilisé
Depuis le lancement de ce programme en 2011, le nombre de nouveaux cas de VIH diagnostiqués s’est stabilisé à quelque 500 par année.
S’agissant des autres IST, la Suisse connaît comme le reste de l’Europe une hausse des nouveaux cas diagnostiqués.