Divers – 30 novembre 2017

Etude suisse de cohorte VIH: intégration du 20'000e patient à la cohorte

Dans les trente dernières années, les patients de la cohorte totalisent près de 300'000 consultations médicales, certains patients ont effectué plus de 70 visites d’étude. Les patients qui participent à la SHCS représentent au minimum

  • 50% de l’épidémie du VIH en Suisse,
  • 75% de tous les diagnostics de SIDA, et
  • 72% de l’ensemble des personnes traitées contre le VIH en Suisse

La banque biologique comprend plus de 1.3 Mio. doses de plasma et cellules mononuclées.

Derrière le grand succès de l’Etude suisse de cohorte VIH se cache l’engagement sans faille des patients VIH, des médecins, du personnel soignant de l’étude, des chercheurs, des gestionnaires de données, du personnel administratif et des donateurs.

La cohorte VIH va poursuivre son travail, car elle forme un fabuleux instrument pour répondre aux questions essentielles que se pose la recherche. Elle permet d’améliorer la qualité du suivi médical, d’étudier les effets à long terme des traitements anti-VIH, de faire progresser la recherche de base de même que celle concernant un possible vaccin, de contribuer à éradiquer les infections au virus de l’hépatite C chez les patients VIH, d’améliorer la prévention du VIH et de favoriser une meilleure qualité de vie générale des patients VIH.

Le Conseil Positif soutient la cohorte VIH, au sein du comité scientifique en ce qui concerne la communication notamment. Toutes nos félicitations pour ce succès!