Divers – 13 juin 2017

Prochainement: la Journée mondiale contre l’hépatite 2017 - Faire le point

40'000 personnes vivent, dans notre pays, avec une hépatite C chronique, et 30'000 avec l’hépatite B. Mais nombreux sont ceux qui ne savent rien de cette infection! Et ce, bien que l’hépatite C soit une pathologie guérissable et que l’hépatite B puisse être traitée. Nous voulons changer cette situation.

Nous appelons donc chacun à faire, à l’occasion de la Journée mondiale contre l’hépatite du 28 juillet 2017, le test d’évaluation du risque sur le  site www.hepatite-suisse.ch. Les personnes s’étant trouvées dans une situation à risque bénéficient, dans le cadre de cette campagne, d’une possibilité de dépistage gratuit dans l’un de nos centres de test partenaires.

L’hépatite progresse souvent des années durant sans se faire remarquer, du fait de symptômes non visibles. Elle peut avoir des conséquences sérieuses, telles que lésions hépatiques graves, cancer du foie ou autre maladie chronique comme le diabète. De nombreuses personnes concernées se plaignent en outre d’un état de fatigue persistant. Il vaut donc la peine de faire le point!

L’hépatite virale se transmet par le biais de sang contaminé. En Suisse, les personnes les plus touchées sont celles nées entre 1950 et 1985. Les facteurs de risques sont les interventions médicales et produits sanguins avant 1990, la consommation de drogue par voie intraveineuse, les tatouages ou piercing effectués dans des conditions d’hygiène insuffisantes et les contacts sexuels (pour l’hépatite B, plus rare pour l’hépatite C).

La campagne fait suite à l’action de l’année dernière et sera communiquée au corps médical par médias sociaux, affichage, flyers et mailings.  

Pour plus d‘informations: www.hepatite-suisse.ch

Bettina Maeschli / Juin 2017