Actuel

Divers – 1 octobre 2016

Chemsex – une nouvelle tendance dans la sous-culture gay des grandes villes

Le terme de chemsex (connu aussi comme «Party and Play» abrévié PNP) désigne une pratique de la sous-culture MSM qui consiste à avoir des rapports sexuels sous l’influence de substances psychoactives. Cette pratique a pour la première fois fait l’objet d’une étude approfondie, l’étude Chemsex, menée dans certains quartiers de Londres comme Lambeth, Southwark et Lewisham 1. On trouve des scènes de chemsex similaires dans d’autres grandes métropoles européennes, mais elles sont moins connues que celle de Londres. Le chemsex se pratique par exemple dans les sexclubs, saunas, backdoors mais aussi — sur rendez-vous pris via des sites de rencontre — dans des salles privées. Des apps facilitent prise de contact, mais aussi vente de drogue, depuis le Smartphone. Les ...
Thérapie – 29 mars 2019

CROI 2019

Cette année, la conférence annuelle sur les rétrovirus nous a conduit à Seattle, sur la côte du Pacifique. Cette fois, la conférence a fait la une de la presse mondiale : Les rapports concernant un deuxième patient guéri par une greffe de moëlle osseuse ont provoqué une sensation. Il y a eu peu d'autres découvertes scientifiques révolutionnaires, mais beaucoup d'excellentes sessions avec des contributions intéressantes. Pour la première fois, deux d'entre nous ont parlé de la CROI. Alex Schneider est nouveau dans l'équipe éditoriale. Il a étudié la chimie à Moscou et à Halle (Saale) et a développé une application smartphone pour les personnes vivantes avec le VIH. Ci-dessous, il nous ...
Thérapie – 28 mars 2019

La ménopause avec le traitement anti-VIH

L'étude PRIME - Positive Transitions through Menopause - a examiné l'influence de la ménopause sur la santé et le bien-être des femmes sous traitement du VIH en Angleterre. Grâce à une thérapie optimale contre le VIH, nous devenons tous plus âgés et lié à cela, plus de femmes entrent en ménopause. Notre corps change et les symptômes de la ménopause affectent notre qualité de vie. L'étude PRIME a donc été développée en Angleterre pour en savoir plus sur la relation entre le traitement du VIH et la ménopause. Avec 869 participantes, il s'agit de l'une des études les plus importantes au monde sur ce sujet. Par son approche participative, l’étude a impliqué ces ...
Thérapie – 29 novembre 2018

HIV Glasgow 2018 : Rapport succinct

Tous les deux ans, le congrès VIH de Glasgow est à nouveau à l'ordre du jour. Le congrès a une image particulière - un temps misérable mais des citadins très sympathiques dans la ville - et un événement où vous ne pouvez rien manquer parce qu'il n'y a qu'une voie à suivre ; vous vous réjouissez pour un programme varié et de bonnes conversations avec vos collègues parce que vous avez un peu plus de temps que d'habitude. Cette année, l'édition de la conférence s'est déroulée dans la meilleure tradition de Glasgow, à l'exception de la météo. Il faisait frais, mais le soleil brillait surtout. Sujets pour les patients : un atelier sur la guérison du VIH et une session spéciale sur le vieillissement avec le VIH. L'atelier ...
Thérapie – 27 novembre 2018

Il faut une volonté politique

Symposium d’Hépatite Suisse «Closing the Gaps» « Au plan international, on sait d’où vient le vent » – c’est en ces termes que Michel Kazatchkine, ancien Directeur exécutif du Fonds mondial et pionnier du VIH, a ouvert le symposium 2018 d’Hépatite Suisse le 22 Octobre 2018 à l’université de Zurich. Il est nécessaire d’intégrer l’hépatite dans tous les programmes, le «mainstreaming» étant le mot-clé à l’heure actuelle. Il convient pour l’hépatite de placer les groupes de population particulièrement touchés au cœur des préoccupations, comme on le fait dans la lutte contre le VIH. Après tout, c’est aussi une question de droits de l’homme, du droit à l’accès aux soins pour tous, comme l’a affirmé le Professeur ...
Thérapie – 7 septembre 2018

SIDA 2018: Non détectable

Oui, la conférence a eu lieu. Mais SIDA 2018 restera dans les mémoires sous la mention "non détectable" et "PrEP". L'étude PARTNER 2 a fourni les données que nous souhaitions depuis longtemps: la PrEP se répand en Europe; la criminalisation du VIH était un thème social important de la conférence. Sur scène, il y avait beaucoup de célébrités et dans le Village Global, il y avait une atmosphère principalement ordonnée autour de "Undetectable = Untransmittable", U=U. Nous nous limiterons ici à quelques résultats marquants. La Déclaration suisse sur la non-infectiosité des personnes ...
Thérapie – 6 septembre 2018

Briser les barrières et construire des ponts: Conférence sur le sida 2018 Amsterdam

AIDS 2018 Community: Criminalisation du VIH - Des policiens thaïlandais ont procédé à des arrestations symboliques. Plus de 15 000 délégués de 160 pays ont assisté à la 22e Conférence internationale sur le sida à Amsterdam en juillet pour partager leurs recherches, leurs expériences et leurs connaissances sur le VIH. Avec les filles et les jeunes femmes, les détenus, les consommateurs de drogues et les LGBT, les groupes vulnérables étaient également au centre en 2018. Par exemple, Conchita Wurst est apparue lors de la cérémonie d'ouverture et on a vu, entendu et rencontré Transgender dans le Village Global, en sessions et on les a découverts dans les vidéos. Les jeunes séropositifs étaient également fortement représentés à ...
Thérapie – 31 mai 2018

SHCS: risques cardiovasculaires et artériosclérose

La question des risques cardiovasculaires en lien avec le VIH, avec les traitements antirétroviraux, mais aussi avec le mode de vie des personnes vivant avec le VIH est un sujet d’actualité récurrent. Une étude vient d’être publiée dans le European Heart Journal et des données ont été présentées lors d’un poster à la CROI. Intéressons-nous d’abord à l’étude parue dans le European Heart Journal. Les personnes vivant avec le VIH présentent, pour diverses raisons, des risques cardiovasculaires accrus. Toutefois, les données de prévalence de ce que l’on nomme l’artériosclérose
Thérapie – 31 mai 2018

Congrès International du Foie 2018 (EASL) – Bref compte-rendu

Le congrès européen sur les maladies du foie a réuni à Paris, du 11 au 15 avril, plus de 11’000 participants. S’il n’y a toujours pas de nouveaux médicaments anti-VHC, de nombreuses études ont été présentées, qui montrent qu’il reste encore énormément à découvrir dans le domaine. Les grands axes ont été la détection des personnes souffrant d’hépatite C chronique, l’initiation du traitement, l’amélioration de la stabilisation du traitement, ainsi que les données issues des cohortes et de divers groupes de patients. Les nouvelles données nous aident à toujours mieux comprendre l’hépatite C, donc à en améliorer le traitement. L’Association européenne d’étude du foie a actualisé ses directives de traitement et il ...